Quand Google joue à l’agent de voyage avec Google Trips

Le 19 septembre, Google lançait une nouvelle application sur mobile: Google Trips.

Le principe ? Proposer au mobinaute une application pour organiser son voyage et l’assister une fois sur place.

Est-ce une application de plus dans le secteur très concurrentiel des assistants de voyage?

Le fonctionnement de Google Trips

Google Trips est disponible sous la forme d’une application mobile (disponible sous iOS et Android).

Une fois téléchargée, l’internaute est ensuite invité à se connecter avec ses identifiants Google.

Si vous êtes réfractaire à l’environnement Google et son côté Big Brother, je vous invite à passer votre chemin…

En démarrant l’application, un lien se fait avec votre boîte mail et donc avec vos réservations en cours ou passées.

Voici l’exemple ci-dessous lors de l’ouverture de l’application sur mon smartphone: Google Trips a récupéré les informations de mes réservations pour des voyages passés à Lyon et au Japon.

untitled-design-3

L’application crée alors un « Trip » ou carnet de voyage pour chaque destination.

L’application permet aussi de se créer un nouveau voyage ou « Trip » en tapant dans la barre de recherche la destination choisie.

Lors de cette étape, il est possible de télécharger le guide de la destination qui sera ensuite disponible hors ligne sur son smartphone: très pratique une fois en voyage.

Si je clique sur un des deux voyages, je peux ensuite naviguer dans les différents univers proposés:

Google TripsRéservations: pour centraliser toutes les confirmations de réservations (avion, hôtel)RéservationsThings to do : pour une suggestion de lieux à visiter en fonction de mes envies.

Lorsque je clique sur un des lieux, je retrouve toutes les informations de GoogleMaps : rating des internautes, emplacement, coordonnées. Ci-dessous un exemple de lieu suggéré par l’app pour Tokyo:Google Trips visitesSi je clique sur l’étoile sous l’image, ce lieu est automatiquement sauvegardé dans l’univers « Saved Places »

  • Saved Places: pour retrouver tous ses favoris en un clin d’oeil.
  • Food & Drink: pour trouver facilement un lieu pour manger ou boire un verre.
  • Day plans: Google Trips propose différents itinéraires pour découvrir les villes: day trip ou encore itinéraire sur 5 jours… plus besoin de préparer ses itinéraires pendant des heures sur internet avant la visite d’une ville.
  • Getting Around: pour s’informer sur les modes de transport à destination (prix moyen des billets, temps de trajet).
  • Need to know: pour retrouver toutes les informations pratiques (monnaie, numéros d’urgence).

Mon avis sur l’application:

Je n’ai pas encore testé l’application en voyage mais voici mon premier retour sur ses fonctionnalités:

Les +

Une seule application pour stocker les informations liées à un voyage

Facile d’utilisation/bonne ergonomie

Récupération des informations dans Gmail

Utilisation hors ligne

Lien direct avec Google Maps 

Les –

Appli uniquement en anglais pour le moment

Pas de réservation en direct de vols ou hôtels

Quel avenir pour Google Trips?

Il me semble que cette application première génération sera rapidement enrichie de plus de fonctionnalités.

Je pense notamment à l’ajout possible dans les mois à venir d’une fonction réservation d’hôtels ou encore de billets d’avion (via Google Flight).

Pour le moment, l’application fait office de guide de voyage miniature mais pourrait vite devenir un concurrent important pour les sites clés de l’industrie touristique. Récemment AirBnb ou encore TripAdvisor ont également misé sur une diversification de leurs activités:

  • Air Bnb

Depuis cet été, Air Bnb teste le service Airbnb trips qui est un guide de voyage en ligne (suggestion d’itinéraires, de visites, de bars et restaurants). L’objectif d’AirBnb? Accompagner le voyageur tout au long de son voyage et lui faciliter la vie.

  • TripAdvisor

Tripadvisor propose également depuis avril la possibilité de réserver les hôtels en direct via la plateforme sans redirection vers une agence de voyage en ligne ou le site de l’hôtelier (produit TripConnect). Ce changement dans la stratégie de TripAdvisor est important : la rémunération ne se fait plus au clic mais via une commission prélevée sur les hôteliers.

Leur volonté est la même que Google : devenir « le » point de contact de l’internaute qui crée son voyage.

  • Les OTA (Online Travel Agencies) type Booking, Expedia,…

Les OTA sont également dans la même démarche que Google ou encore Tripadvisor : elles souhaitent proposer un maximum de services aux voyageurs pour qu’ils ne consultent qu’un seul et même site. Booking a annoncé sa volonté de devenir « un partenaire de voyage incontournable pour ses clients » : pour cela, l’entreprise teste un service de réservation d’activités culturelles en complément de la réservation d’hôtels.

Le secteur du voyage n’a pas fini de se transformer…

2 Comments

  • Wolidays

    J’aime bien le concept, il faudra que je teste cette appli 🙂

    octobre 3, 2016 at 1:40
    • laurebliss
      laurebliss

      Oui je te la conseille! Le hors ligne est bien pratique 🙂

      octobre 3, 2016 at 6:08
LEAVE A COMMENT