Tokyo: Imperial palace & Akihabara

Hello,

2ème partie de nos aventures au Japon: direction le Palais Impérial et le quartier d’Akihabara.

  • LE PALAIS IMPERIAL ET SON JARDIN:

Nous sommes partis le matin vers le Palais Impérial en pensant pouvoir le visiter… en fait on ne peut en faire que le tour (un peu déçus). Nous avons par contre beaucoup apprécié le jardin juste à côté: pelouse verte fluo et bien taillée: parfait pour une pause après une première longue marche le long du Palais Impérial.

Le parc du Palais Impérial

Le parc du Palais Impérial

DSC_0588

Autour du Palais Impérial

DSC_0593

Le jardin du Palais Impérial

DSC_0594

Jolies fleurs dans le jardin du palais impérial

En sortant du jardin, nous sommes tombées sur des groupes de filles en folie qui se rendaient à un concert : déçus de ne pas avoir pu participer histoire de s’insérer dans la culture adolescente japonaise! J-pop or not J-pop? Nous n’avons pas eu la réponse…

DSC_0596

Une fan se rendant à un concert

DSC_0599

Wild Roses

  • AKIHABARA (Electric district):

Akihabara c’est LE quartier auquel on pense quand on évoque le Japon: jeux vidéos à fond, filles habillées comme dans les mangas et façades colorées.

Ce quartier est connu comme « l’electric district »: si vous êtes geek, vous trouverez sûrement votre bonheur ici. Nous sommes entrés dans un grand magasin sur 10 étages uniquement consacré aux objets électroniques: impressionnant et très dangereux pour le porte monnaie.

DSC_0624

Facade colorée d’une tour à Akihabara

DSC_0626

Ce qu’il faut absolument faire à Akihabara:

  1. Jouer aux jeux d’arcade. Akihabara est principalement constitué de grands immeubles abritant des salles de jeux vidéos! Attention, c’est ultra bruyant, ça sent la cigarette (au Japon vous pouvez fumer à l’intérieur) et très sombre…
  2. Tester les purikura. Les Purikura sont les fameux photomatons un peu girly où vous pouvez « pimper » vos photos en y ajoutant des smileys, des coeurs,… C’est une vraie religion pour les jeunes tokyoïtes: elles se préparent plusieurs minutes avant de rentrer dans la cabine photo pour se déguiser ou ajouter des accessoires type diadèmes. Je vous avoue, je suis assez fan: mais pourquoi n’avons nous pas ce type de photomaton en France?
  3. Entrer dans un maid café. Ce sont des cafés/restaurants tenus uniquement par des femmes habillées en soubrette qui sont là pour s’occuper de vous: les fameuses « maids ». Rien de tendancieux là-dedans mais assez bizarre au premier abord. Lorsque vous vous baladerez dans Akihabara, vous serez forcément interpellés par une de ces maids qui essaient de convaincre les touristes. Nous avons testé le maid café « Honey Honey » situé dans une petite rue calme dans Akihabara (voir plan Google Maps pour toutes mes adresses à Tokyo).
DSC_0635

Colours everywhere

Ah les fameux jeux à pinces comme dans les fêtes foraines chez nous, vous savez le jeu où il est impossible de gagner quoi que ce soit… Il y en a partout dans les immeubles d’Akihabara (100Yen en moyenne la partie).

DSC_0643

Jeu à pinces

DSC_0649

Akihabara’s streets

Purikura

Purikura (so girly)

Purikura!

Le résultat de notre premier Purikura (pas encore très doués)

En empruntant le métro pour rentrer, nous sommes tombés sur des écolières très jeunes qui rentrent toutes seules chez elle. Assez difficile d’imaginer la même chose à Paris!

DSC_0612

Ecolière dans le métro

DSC_0609

Le métro de Tokyo

Le métro de Tokyo

IMG_2271 (1)

Mêmes les bornes wifi sont mignonnes à Tokyo

A très vite pour la suite de nos aventures japonaises!

 

 

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.